Pas encore inscrit ? | Passe oublié

Ōsaka

26/04/2009 | Ōsaka | 1 commentaire |

Ōsaka

Panneaux publicitaires du quartier de Dōtonbori

Jour 2 : L'aéroport de Kansai se situe sur une île artificielle dans la baie d’Ōsaka, il y a beaucoup de vent et l’atterrissage est plutôt violent. A peine arrivés nous sommes tout de suite dans l’ambiance, c’est beau, moderne et propre, les japonais sont polis à l’excès, nous nous sentons tout de suite bien !

A la douane, une caméra thermique prend notre température, les douaniers toujours très polis nous prélèvent numériquement nos empreintes digitales et nous photographient en même temps qu’ils vérifient nos passeports un peu paranos, mais tout cela est très rapide.

Nous devons prendre le train et là ça ce complique, tout est écrit en japonais, pas de traduction anglaise ! Nous nous renseignons auprès d’un agent mais il semble qu’aucun japonais ne parle anglais… Nous parvenons à comprendre le système des distributeurs de tickets et partons pour Ōsaka.

Arrivés, nous pouvons encore apprécier la gentillesse japonaise, un « salaryman » se détourne de son chemin pendant un quart d’heure pour nous aider à trouver notre hôtel, vraiment sympa !

Nous prenons une chambre au TOYO, un hôtel sans charme, avec des toilettes et des douches communes, mais c’est propre, et pas cher pour le Japon. !

Nous partons de suite sous la pluie pour visiter Ōsaka, ville référence de la gastronomie japonaise et des yakusas…

Nous débutons avec le parc et le château, beaux mais pas très authentique, le tout ayant été reconstruit en 1995 !

Nous faisons une pause déjeuner dans un resto très sympa, soupes de nouilles, délicieux giosas et bières MALT'S au menu, le patron/cuisinier/serveur est déjanté !

Nous repartons pour le Humeda Sky Building, la vue sur la baie d'Ōsaka est y superbe ! Nous rencontrons une mariée qui vient se faire photographier devant. Ambiance joyeuse mais très réservée, à la japonaise...

Nous nous dirigeons ensuite vers l'aquarium, le plus grand du monde et le seul qui possède deux requins baleine, c'est impressionnant ça nous donne envie de plonger. Le retour commence à être difficile, la fatigue se fait sentir, là encore des mémé japonaises nous propose leur aide volontairement pour nous diriger !

Nous devons marcher énormément pour aller d'un point à l'autre, il y a le métro, mais même dans celui-ci nous devons marcher encore et encore ! Tous les japonais que nous rencontrons sont fins… Nous comprenons pourquoi ! En plus de leur nourriture très équilibrée, ils passent leur temps à faire du sport sans le vouloir…

Nous poussons quand même vers le quartier de Dontonburi, très animé à la Broadway, l'ambiance y est super sympa, partout des enseignes néons gigantesques, des rues commerçantes couvertes longues de plusieurs kilomètres. Les filles qui se baladent en groupes sont toutes très sexy et jolies, ici il n'y pas de problèmes d'insécurité, et les japonaises peuvent se laisser aller à toutes leurs extravagances vestimentaires !

Après avoir diné rapidement nous allons jouer au pachinko, jeu addictif national, sorte de machine à sous locale. Alex gagne, ce qui nous permet de tester le moyen de paiement des gains...
Les jeux d'argent étant interdits au Japon, le paiement se fait dans une petite ruelle glauque, entouré d'hommes de mains qui semblent être des yakusas… Ambiance de film garantie !

Nous finissons par un karaoké rapide.

La journée à été bien remplie, ça fait plus de 35 heures que nous n'avons pas dormi... Nous adorons déjà le Japon et les japonais, c'est un peuple très gentil, prévenant, jovial, et accueillant.

 
Note : 4.25 - 4 votes



Commentaires
  • par PIERROT ROCHETTE VAGABOND 08/10/2013 Alerter

    PIERROT VAGABOND ET LES CONTRETEMPS

    Ici Pierrot Rochette
    vagabond céleste du Québec, Canada

    Merci à Michel Claveau, Pierre Angers, Monique Desroches, Fabienne Desroches, Roselyne Lebel avec qui , par notre groupe de folk song LES CONTRETEMPS, j'ai pu vivre une jeunesse INOUBLIABLE faite d'amitiés fusionnées par un rêve passionnant, qui nous émerveille encore 44 ans plus tard:))).

    Oui, en 1969 les Contretemps ont remporté le championnat nord-américain des groupes de folk-song, ce qui leur a permis de représenter le Canada à l'exposition d'Osaka au Japon en 1970.

    Voilà ce que j'avais le goût de vous partager en lisant votre blogue si sympathique:)))

    On peut trouver trace de nos moments magiques au Japon sur

    www.patrimoinepq.blogspot.ca/2008/07/les-contretemps-ch-fret-1972-trans-html

    ou pour simplifier

    Google
    Monique Desroches, les Contretemps:)))

    Pierrot
    vagabond céleste

    www.enracontantpierrot.blogspot.com
    www.reveursequitables.com

Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
27/04/2009 | Kôyasan | 0 commentaire

Kôyasan

KôyasanJour 3 : Nous nous levons très tôt pour prendre le train pour Kôyasan, site bouddhique shingon vénéré, lieu de pèlerinage à 60 km au sud de Ōsaka. La ville se trouve sur le mont Koya et est accessible par funiculaire.

L'endroit est superbe, caricaturale de l'image que l'on a du Japon ...

Lire la suite

 
28/04/2009 | Nara | 0 commentaire

Nara

NaraJour 4 : Nous nous levons très tôt pour assister à la prière matinale, un moine nous mène à la salle de cérémonie, les pèlerins japonais sont déjà tous là. L'odeur de l'encens est enivrante, les mantras hypnotisant, l'ambiance mystique. C'est une expérience à faire absolument si vous ... Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

Mes amis (3 amis)
© 2016 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil